Pierres de lithothérapie et circulation sanguine

pierres pour la circulation sanguine lithotherapie

Depuis les tout débuts de la civilisation, l’homme recherche des vertus médicales dans tout ce qui l’environne. La lithothérapie en fait partie. Cette médecine non conventionnelle utilise les pierres pour guérir certains maux. Dans cet article, nous allons vous donner plus de détails sur l’une d’entre elles : les pierres pour aider à la circulation sanguine. Bienvenue dans l’histoire de ces pierres au travers des âges et les croyances qui les entourent.

Quelles pierres sont utilisées en lithothérapie pour la circulation sanguine ?

Premièrement, la lithothérapie vient du grec lithos, ce qui signifie pierre et therapeia qui exprime une cure. Une multitude de pierres curatives s’offrent à vous pour aider à la circulation sanguine selon la médecine non conventionnelle de la lithothérapie. La plus importante d’entre toutes est l’hématite, aussi appelée la pierre de sang.

Cette pierre aurait, semble-t-il, des propriétés favorisant la circulation sanguine, soulagerait l’anémie et faciliterait l’oxygénation du sang. Elle stimulerait la reconstitution de celui-ci ainsi que de ces cellules. Elle régulerait, même, les troubles de menstruation grâce à son pouvoir d’activation de la circulation.

Ensuite, la pierre d’améthyste agirait, quant à elle, sur la baisse de tension artérielle et sur l’anémie. Le grenat et l’obsidienne réguleraient la circulation sanguine. Le rubis augmenterait la pression sanguine en cas de baisse et aiderait à la régularisation de la circulation. L’héliotrope pourrait, outre l’anémie, soulager tous les maux liés à une mauvaise circulation sanguine, entre autres, les problèmes menstruels. Finalement, le péridot, lui, renforcerait la circulation sanguine ainsi que le cœur.

L’hématite, la pierre de sang, au travers du temps

À la préhistoire, les homo sapiens utilisaient l’hématite pour peindre sur les murs de leurs cavernes et leur corps. À l’ère perse et babylonienne, on lui attribue des pouvoirs magiques, d’où la découverte de plusieurs cylindres talismaniques fabriqués de cette pierre. Les Égyptiens, quant à eux, la considéraient comme une pierre précieuse et s’en servent pour se maquiller les lèvres. Selon leurs croyances, l’hématite éloignait les maladies, les ennemis ainsi que les mauvais esprits. On la répandait un peu partout, principalement aux pieds des portes. À l’époque de l’antiquité grecque et romaine, ceux-ci lui donnent les mêmes vertus.

Ils l’utilisent, tous deux, sous l’allure de poudre pour calmer les maux des yeux, pensant que l’hématite pouvait redonner la vue à un aveugle. Elle est surtout utilisée sur les champs de bataille sous forme de jet pulvériser pour soigner les brûlures, les maladies du foie et aide les blessés perdant leur sang. On la mélangeait, aussi, à du vinaigre et on l’ingérait pour contrer les effets de poisons, de morsures de serpent et les hémorragies gynécologiques. Au Moyen Âge et à la renaissance, on utilise principalement cette pierre en la peinture, en l’ajoutant à des mélanges, pour des vitraux, des chefs-d’œuvre que l’on retrouve dans nos cathédrales et les églises.

Léonard de Vinci aurait même utilisé des crayons à base d’hématite pour ses travaux préparatoires. À l’époque moderne, vers le XVIIIe siècle, il refait surface pour guérir certaines maladies avec des liqueurs amères, de potions, d’huile et de pilules faites spécialement à base de cette pierre. Fait intéressant, cette pierre se retrouve, aussi, présente sur toute la surface de Mars, ce qui donne cette belle couleur rouge à son sol.

Quelles méthodes, outre la lithothérapie, existent-ils pour posséder une bonne circulation sanguine ?

Entretenir un mode de vie sain aide beaucoup à obtenir une bonne circulation sanguine. Voici quelques méthodes pour en acquérir une. Premièrement, bien s’hydrater et bien manger est très important. Quand notre corps est bien hydraté, le flux sanguin devient plus fluide. Évitez de manger trop salé aide aussi à ne pas avoir de problèmes de circulation.

Ensuite, l’exercice physique. Rien de tel que des activités qui font bouger nos membres corporels. Le yoga, la course à pied, la marche, le vélo, la natation et même le rire activent la circulation sanguine et éloignent les risques de problèmes cardiaques. Finalement, aller régulièrement chez le pharmacien, soit environ une fois par mois ou par deux mois, pour prendre sa tension peut vous donner une bonne idée de celle-ci. La traditionnelle visite chez le médecin une fois par année est toujours à prôner, précisément si nous nous sentons bien.

Nous aimerions terminer cet article en parlant du vin. Et oui?! Ce petit péché français à des propriétés qui augmentent le diamètre des vaisseaux sanguins et facilitent ainsi la circulation du sang. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) préconise, même, de prendre un verre de vin, avec modération, par jour, car cela réduirait de 40 % le risque d’infarctus et d’accidents cardiaques.