Le bracelet élastique, origine et confection

Vous les avez sûrement aperçus il y a quelques années, ces bracelets fabriqués avec des fils élastiques multicolores mêlés. Une mode qui est d’abord apparue chez les enfants, en devenant un phénomène de cour de récréation, et en battant des records de vente dans le monde entier. Les adolescents puis les adultes ont ensuite emboîté le pas, ces bracelets sont devenus des accessoires de mode, portés par les stars et même le pape François s’est fait photographier les portant à son poignet. Un peu essoufflée aujourd’hui, cette tendance reste néanmoins présente chez les plus jeunes et dans les loisirs créatifs. Alors, d’où viennent ces bracelets élastiques ? Comment les trouver ? Et comment les confectionner ?

Les loisirs créatifs à l’origine du bracelet élastique

Le déferlement de ces bracelets dans la mode, à l’été 2014, est d’abord dû au mouvement DIY. Depuis de nombreuses années, se confectionner soi-même des bracelets ou des colliers en tissant des fils de laine comme pour le bracelet brésilien est une tendance qui revient année après année. Le principe reste le même pour le tissage des élastiques : se faire plaisir avec une activité créative et avoir la satisfaction de donner vie à un produit unique.

La mode du bracelet élastique trouve donc son origine dans ce mouvement et a été propulsée grâce à l’invention d’un ingénieur mécanique, Cheong Choon Ng, d’origine malaisienne, mais vivant aux États-Unis. Il met au point, en 2011, un kit de jouets regroupant une machine à tisser et de petits élastiques de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, qui va devenir un véritable succès commercial assez rapidement, d’abord aux États-Unis, avant d’être importé dans d’autres régions du monde. On appelle ce kit de jouet le Rainbow Loom et il va très vite donner son nom aux créations qui en découlent, on parle donc également de bracelets Rainbow Loom.

Pourquoi cet engouement pour les Rainbow Loom ?

Symbole de la cour de récréation, il va rapidement s’imposer comme un phénomène global à l’été 2014. On le voit alors en ville, sur les plages ou encore au bras des stars, la folie du Rainbow Loom est partout et évolue très rapidement. Lors de la coupe du monde de football au Brésil cet été-là, il était très tendance et conçu aux couleurs de son équipe favorite. La mode du DIY a beaucoup fait dans son succès, on tisse un bracelet élastique en fonction de son humeur. Le phénomène est également porté par internet et les réseaux sociaux, où des milliers de créateurs partagent leurs modèles. Il n’y a pas vraiment de limite à sa capacité créative, vous n’avez qu’à rechercher le terme Rainbow Loom sur un moteur de recherche pour voir fleurir de nombreux tutoriels proposant différents modèles, dans différentes couleurs. Ils portent des noms anglais comme le Twist, le Zigzag, le Starbust ou encore le Fish Tail ou le Monster Tail. Le tissage de ces petits élastiques va même plus loin avec la création d’autres accessoires comme des bracelets de montre ou même des vêtements entiers tels que des jupes confectionnées en Looms, un peu à la façon d’un tricot d’élastique.

Comment confectionner son bracelet ?

Il est très facile de se procurer un kit de création, vous pouvez les trouver en magasin de jouets ou sur les sites de ventes en ligne. Mais pour débuter dans l’univers du Rainbow Loom, vous n’avez pas besoin, dans l’immédiat, d’acheter le métier à tisser dédié. Il vous suffit de commander quelques paquets d’élastiques aux couleurs de votre choix, qui sont généralement livrés avec un crochet de couturier et des fermoirs, vous pouvez utiliser vos doigts comme support pour vos premières créations. Maintenant que vous êtes équipé, vous pouvez laisser libre cours à votre imagination. Nous allons voir rapidement une astuce en 10 étapes pour bien démarrer, suivez le guide !

  1. Commencez par tendre et croiser un premier élastique entre deux doigts, cela doit lui donner une forme de 8.
  2. Au-dessus, glissez deux autres élastiques sans les croisés, vous devriez avoir un enchaînement dans cette forme « 8-0-0 ».
  3. Avec le crochet, ramener les deux extrémités du « 8 » tout en bas, afin qu’ils entourent par-dessus (entre vos doigts) les deux autres et que tout soit solidaire.
  4. Ajoutez, toujours au-dessus, un quatrième élastique sans le croiser.
  5. Avec le crochet, venez rabattre les deux extrémités de l’élastique du dessous (comme à l’étape 3), le deuxième que vous avez ajouté dans l’ordre chronologique.
  6. Ajoutez à nouveau un élastique au-dessus, sans le croiser, et avec le crochet répétez l’étape 3 & 5 avec l’élastique du dessous.
  7. Répétez ces gestes, ainsi de suite, à chaque fois en ajoutant un élastique non croisé au-dessus et en venant crocheter celui qui se retrouve en dessous.
  8. Votre bracelet prend forme dans sa longueur, il vous faut compter de 40 à 50 élastiques pour faire le tour du poignet.
  9. Une fois la bonne longueur atteinte, retirez les deux élastiques qui restent entre vos doigts en les gardant bien tendus (ne les relâchez surtout pas).
  10. Tirez délicatement l’un des deux élastiques au choix, il se détachera naturellement, puis glisser un fermoir aux deux extrémités de votre bracelet et voilà !

Vous venez de réaliser votre premier Rainbow Loom. Vous n’avez plus qu’à développer votre dextérité sur vos prochaines créations, n’hésitez pas à jouer sur l’enchaînement des couleurs pour donner vie à des bijoux uniques à votre image.