La maison ma demoiselle pierre la lumiere

J’en suis tombée amoureuse, ici.
Je rêve des futures soirées sur le rooftop de la maison Ma Demoiselle Pierre.
Des couchers de soleil avec les rayons qui filtrent dans le salon
Ceux du matin qui caressent le visage dans le lit…

MAIS, JE ME SUIS HEURTEE A L’ARCHITECTURE DE LA VILLE
Ses rez-de-chaussée pas toujours très lumineux voir…sombres. N’ayons pas peur des mots.
En été, il fait très chaud, ce sont donc des pièces agréables.
Mais, au delà de la chaleur qu’il est de bon ton de se protéger en pleine saison, la lumière c’est très (très- très-très) bon pour le moral.
Je vis depuis cet automne à Arles, à plein temps, pour préparer, notamment, le projet de la maison.
J’ai alors choisi un superbe appartement en plein coeur de la ville avec deux cours intérieures. J’ai 70m2 pour moi toute seule, des poutres magnifiques, de la pierre sur les murs comme au sol…
Mais… MAIS, je suis au Rez-de-chaussée et je manque cruellement de lumière. Bon, il n’y en a pas, pas la peine de mentir…
Je vois donc, depuis, la question de la lumière pour le projet de la maison Ma Demoiselle Pierre, avec un autre oeil.

IMG_8344

LA PLACE DE LA LUMIERE NATURELLE, LES ECLAIRAGES ET L’ENERGIE QUI CIRCULE.
J’ai entamé mes premières recherches. Et, ai commencé à m’intéresser à la base de la lumière, les interrupteurs.
Je me suis rendue compte qu’il allait falloir en placer plusieurs (mais genre plusieurs, plusieurs, dans la maison, pour créer de la lumière directe & indirecte (plafonnier, lampes d’appoints, lampes dans les meubles)…
Plusieurs sur non pas 2, ni 3, mais 4 étages…. 5 on pourrait même dire, avec le rooftop.
Bien que, pour cet étage, on verra peut être. Pour les apéros sur le toit, on pourra aussi s’éclairer à la bougie !
Et un interrupteur, aussi loin que je me souvienne, c’est pas forcément sexy.
Donc, il n’en n’a pas fallu moins pour me pencher de très près sur le sujet.
Mes 1ères recherches sont tombées sur le leader de l’interrupteur, pour les particuliers & les hôtels.
Forcément, ça m’intéresse, puisque la maison Ma Demoiselle Pierre est à la croisée des deux.
J’ai donc découvert que Schneider Electric c’était évidemment des interrupteurs blancs tout simple. Et en même temps, quand tu as un petit budget, un petit espace, ils passent inaperçu sur un mur blanc, ils sont pas chers, et ça c’est bien.
Mais, j’avoue que quand je suis tombée sur leur gamme Unica Pure & que j’ai craqué sur le modèle Antartica, dans un blanc polaire légèrement translucide, ou le Ardoise Noir Mat que, tout de suite, je me suis dit que ça pourrait venir souligner l’univers blanc/beige/crème/bois que je travaille pour la maison.
Oui, le design d’un interrupteur m’a transporté !

 » GERER LA CONSOMMATION D’ENERGIE « 

Ce qui m’a également interpellé c’est la possibilité de connecter les interrupteurs et prises à une application (wiser) pour gérer la consommation d’énergie de la maison. Ce qui est un vrai sujet aussi.
L’énergie vitale qui y circulera est une chose, d’où ma formation en Feng Shui. L’énergie électrique, notamment, consommée intelligemment, en sera une autre. L’une ne va pas sans l’autre.
#SchneiderElectric #SimplementIrresistible #ad #lamaisonmademoisellepierre #light #lumiere #interiordesign

Share: